Actus

Soirée découverte : Martial Art

Vendredi soir JyDe Editions vient vous présenter son nouveau jeu : Martial Art. Le principe : vous êtes un combattant et vous aller devoir distribuer des baffes pour être le dernier debout dans l’arène. Évidemment, il faudra également éviter les attaques de vos adversaires (de 2 à 4 joueurs).

Martial Art se base sur le célèbre jeu de l’awalé : il faudra égrainer vos pions pour envoyer vos attaques. Ajoutez à cela de l’asymétrie entre les différents personnages, un petite part de mémoire liée au fait que vous verrez une partie des pions mais pas tous et condensez ça avec une dimension de joyeuse baston et vous aurez Martial Art.

Pas de tournoi spécial ou autre, vous pouvez venir sans inscription pour tester le jeu, l’éditeur aura une table pour cela. Vous pouvez partager l’évènement créé sur Facebook pour l’occasion.

Enfin, Martial Art est actuellement en financement participatif sur Ulule. Si le cœur vous en dit, participez à la campagne.
PS : vous pouvez venir jouer même si vous ne vous appelez pas Martial.

One Key en avant première ce soir

Petit article pour vous signaler que ce soir Libellud vient à la Triche vous présenter son tout nouveau jeu One Key. Celui-ci n’est pas encore sorti en boutique, c’est donc une avant-première !

Le principe du jeu : des images, des associations et de la coopération. On ne vous en dit pas plus, venez vous amuser ce soir à partir de 19h et tester si ce jeu est fait ou non pour vous.

Soirée Yutakâ et Push ’em up! en présence de l’auteur et de l’illustrateur

Puisqu’une image vaut mille mots, je vous mets l’affiche qu’on nous a créée :


Ils m’entrainent, au bout de la nuit…

…les jeux du vendredi ! Ouais, ouais !

TLDR : Vendredi 12, venez à la nuit des Ludopathes à la Triche pour jouer jusqu’à 5h du matin. Sinon, lisez quand même l’article ci-dessous, ça peut être sympa.

Après cette désastreuse introduction, laissez-moi vous parler de vendredi prochain. Oui, je parle bien du vendredi 12 avril 2019, celui-là même ! (et si vous lisez cet article dans le futur, tant pis pour vous).

Ce vendredi, c’est la nuit des ludopathes ! Vous êtes un habitué ? Eh bien venez une fois de plus, c’est toujours aussi bien. Vous ne connaissez pas ? Eh bien venez, c’est vraiment très bien !

Ces arguments choc ne vous ont pas convaincu ? C’est fort dommage. Alors, laissez-moi vous conter une nuit des ludopathes « type » (même si chacune d’entre elles est exceptionnelle, nul doute là-dessus).

Vous arrivez vers 22h car vous savez profiter des départs des joueurs qui sont juste venus pour la soirée. Vous vous asseyez à votre table avec vos amis et vous vous dites qu’enfin vous aller pouvoir tester ce jeu qui vous tente tant mais que vous n’osez sortir parce que trop long. Vous allez voir un sympathique (et doux) bénévole afin qu’il puisse vous sustenter avec de délicieuses boissons et des biscuits artisanaux.

Vous vous lancez dans votre jeu. Les heures passent, les bières (ou le sirop) aussi. Il est déjà 2h, des bénévoles passent pour vous donner des gâteaux. Vous reprenez de plus belle. Il est 4h, la partie se termine et vous avez perdu, bonne nuit ! Non, si vous lisez cet article, la vérité est la suivante : il est 4h, la partie se termine et vous avez gagné, vous décidez donc d’entamer une danse de la victoire. Les bénévoles se joignent à vous et les tables à côté aussi. Soudain, la Triche devient un véritable dancefloor de la victoire. Puis les parties reprennent et chacun retourne pousser des cubes à sa table.

Vous rentrez chez vous, vous avez passé une très bonne soirée et vous êtes heureux(se). La bonne nouvelle ? La prochaine Nuit des ludopathes arrivera probablement bientôt si vous en parlez suffisamment autour de vous.

Défiez l’auteur de Medieval Pong et tentez de remporter une boite

Le mercredi 10 avril, Didier Lenain viendra passer une soirée à La Triche pour vous faire jouer à son nouveau jeu : Medieval Pong. Saurez-vous être le meilleur pongiste médiéval ? Une boite de jeu sera à gagner pour celui qui saura tirer son épingle du jeu.

Vous connaissez très probablement le principe du « pong ». C’est un jeu très répandu dans les soirées arrosées qui repose sur le principe suivant : vous mettez des verres remplis de liquides divers et variés en triangle sur une table, un triangle de chaque côté de la table. Ensuite, vous séparez les joyeux drilles présents en deux équipes et vous commencez à jouer. Le principe : vous devez faire rentrer la balle dans un verre de l’équipe adverse pour qu’il soit bu puis retiré.

Reprenez ce principe populaire, ajoutez y des règles et une pincée d’univers médiéval et vous obtiendrez Medieval Pong. Les petits + : dans chaque « verre » (qui sont ici des tours), vous aurez un personnage. Une fois la tour détruite, ce personnage activera son pouvoir. Pour en avoir vu quelques uns, c’est plutôt du grand n’importe quoi.

Concept convivial + règles typées party game : il n’y a aucune raison que vous ne vous amusiez pas à venir y jouer. Pour ne rien gâcher, n’oubliez pas qu’il y aura une boite à gagner.

Comme pour tous les évènements de ce type, il est nécessaire de s’inscrire et les places sont limitées alors n’hésitez pas à venir le faire ici.

Ce soir à la Triche, c’est soirée Proteur

Ce soir (mardi 19 mars) la Triche héberge une soirée durant laquelle des auteurs de jeu viennent vous présenter leur prototype.

Venez vous asseoir à leur table, ils se feront un plaisir de vous expliquer les règles de leur jeu. N’hésitez pas à leur faire votre retour et à discuter, c’est là le cœur de l’échange autour des protos.

Vous retrouverez donc :

  • Séverine Constancias pour « Feutres, bombes et peaux de bananes »
  • Simon Mercier pour un jeu de rôles cachés/Stratégie
  • Yohan Goh (auteur de Magic Flod, Fod it…) pour un proto mystère !! (non en fait on ne sait juste pas ce qu’il va présenter, mais on est sûr que ça va être super)

Il pourrait même y avoir un quatrième auteur, tout aussi mystérieux lui aussi !

La fête du court métrage 2019

Ce dimanche 17 mars, la Triche accueille la nouvelle édition de La Fête Du Court Métrage. Comme chaque année, venez découvrir une sélection de courts qui font rivaliser ingéniosité et originalité.
L’événement sera découpé en trois parties :

  • De 14 à 15h seront diffusés les courts familiaux/jeunesse.
  • A partir de 15 seront diffusés des courts muets ainsi que, nouveauté, des courts en VR (réalité virtuelle ou Virtual Reality).
  • A partir de 19h on repart sur une série de films plus classiques, à destination d’un public adulte cette fois-ci.

Gardez à l’esprit que dans l’après-midi, à partir de 15h00, la Triche sera ouverte et il sera possible de venir jouer mais que la priorité de la journée sera bien évidemment La Fête du Court Métrage.

Des projections en VR, des courts que vous n’avez probablement jamais vu, une promesse de Winshluss (un auteur que je vous recommande, lisez son Pinocchio, attention réservé à un public adulte) et tout ça dans un cadre agréable… on se retrouve demain, pour sûr !

La nuit nous appartient

C’est le retour de la nuit des ludopathes ! Ne passons pas par quatre chemins, voici le topo : samedi 9 février, la Triche ouvrira normalement ses portes pour les refermer… le dimanche 10 février à 6h00 (du matin) !

Alors qu’elles se tiennent habituellement le vendredi, cette nuit des ludopathes, elle, sera un samedi. Cela permettra à nos chers bénévoles d’être dans une forme olympique jusqu’au bout de la nuit et à vous de vous reposer pour enchaîner des heures et des heures de jeu. N’hésitez pas à nous dire si vous appréciez le fait que l’évènement se tienne un vendredi plutôt qu’un samedi, ça nous intéresse.

Pour le reste, pas de changements majeurs à déclarer : vous pouvez venir sans inscription préalable, pensez juste à bien choisir votre horaire (il y a généralement un roulement aux alentours de 23h00, profitez en).

Alors, qu’est-ce qu’on fait samedi soir ?

On joue chef, on joue !

Le trop top troc de la Triche

Vous vous demandez sûrement ce qui se dissimule derrière ce titre un peu nul (mais qui fait une petite allitération, ce qui fait plaisir, avouons-le). La réponse est on ne peut plus simple : un nouveau troc s’organise pour ce week-end à la Triche.

Passons tout de suite aux modalités :

C’est quand ? Samedi 9 février de 15h00 à 16h30 ! (oui le créneau est court alors vous allez devoir être dans les starting blocks)

C’est où ? C’est à la Triche (et on l’a déjà dit au-dessus, suivez un peu !)

Comment ça se passe ? Nous avons mis en place un document à remplir pour ceux qui souhaitent mettre des jeux en dépôt. Il est ici ! Vous pouvez aussi en profiter pour regarder ce que proposent les autres. Vous pouvez ensuite venir dans la semaine pour déposer vos jeux pendant les horaires d’ouverture de la Triche (si jamais vous ne pouvez pas être là samedi). N’hésitez pas à laisser vos coordonnées si vous n’êtes pas présent le jour J, histoire de valider un éventuel échange.

Vous savez tout : prêt, feu, troquez !

Concours Monkey Temple

A l’occasion de la sortie du jeu Monkey Temple (chez Atalia), la Triche vous propose un petit concours pour tenter de gagner une boite de jeu.

Le principe : vous venez jouer tranquillement dans votre café ludique préféré et vous faites une partie de Monkey Temple. Pendant la partie, vous prenez un petit selfie à la table (à vous d’être original !!) de vous et du jeu. Une fois cette délicieuse étape passée, vous publiez votre photo sur Facebook tout en taguant Atalia et Moi j’m’en fous je Triche sur votre post. (vous avez le droit d’y adjoindre une déclaration d’amour, on n’est pas contre)

Concernant Monkey Temple, il s’agit d’un jeu de déduction dans lequel vous incarnez les gardiens d’un temple sacré infesté de singes. Des touristes viennent le visiter et se font tout naturellement dépouiller par ces félons simiesques. A vous de retrouver à qui appartenait chaque accessoire, sachant que les autres joueurs à la table n’auront pas la même logique que vous. N’hésitez pas, pour le concours, à vous prendre avec les associations improbables que vous auriez trouvées !

Concernant l’aspect pratique : le concours est ouvert du 2 février au 15 février inclus. Rien ne sert donc de courir pour venir vous prendre en photo, vous avez quelques jours pour potasser votre mise en scène.

Vu que cet article parle de singe, je ne résiste pas à l’envie de pousser son cri en guise de conclusion à cet article : KAKAOU !